Créer sa vie en 6 étapes

CREER 3

Comment créer sa vie idéale de façon consciente ? Comment atteindre ses objectifs à coups sûrs ? Pourquoi malgré tous vos efforts, vous n’arrivez pas à vivre votre rêve ?

Voici les 6 grandes étapes de mon processus de création afin de redevenir la créatrice consciente de votre vie. Je dis bien CONSCIENTE car nous sommes toutes des créatrices. Oui, consciemment ou non, vous créez tous les jours ! Ne serait-ce qu’en faisant du shopping et en choisissant votre tenue de la journée, le matin, vous créez ! Vous créez votre style ! 😉 Ou en cuisinant, vous créez quelque chose aussi ! Même si ce n’est qu’un plat de pâtes… 🙂



#1 : Reprendre conscience de votre créativité

Créer c’est concrétiser dans la matière les idées que vous avez en tête. Ou encore, comme le dit ma copine Lyvia du blog jemecasse.fr, la création, c’est quand :



"Avant, il n'y avait rien. Après votre passage, il y a quelque chose. Ainsi, vous avez créé."

(J’adore cette phrase !)

Ainsi, lorsque vous avez l’idée d’un voyage en amoureux avec votre chéri et que vous êtes en train de l’organiser, vous êtes effectivement en train de créer ! Vous créez ce voyage en amoureux. Vous créez les moments magiques que vous allez passer avec lui. Vous créez l’expérience du voyage. Vous créez des souvenirs. Etc.



#2 : Déterminer précisément ce que vous voulez créer

Je le disais, nous sommes toutes des créatrices. Mais nous créons en co-création avec l’Univers (ou la Vie, la Source, Dieu… peu importe le nom que vous lui donnez). Et dans cette co-création, chacun a son rôle.



Notre rôle à nous est de déterminer ce que l'on veut créer. Et celui de l'Univers est de s'occuper de comment notre rêve va se réaliser.

Si l’on ne sait pas ce que l’on veut ou qu’on ne prend pas le temps d’y réfléchir alors l’Univers ne saura pas quoi nous envoyer. Ou pire ! Il nous enverra quelque chose que nous n’avons pas demandé mais qui se trouve dans notre subconscient !

Ainsi, lorsque vous déterminez ce que vous voulez créer, ne vous limitez pas juste parce que vous ne savez pas comment ça pourrait se concrétiser ou comment ça pourrait vous arriver à vous.



Déterminez vraiment ce que vous voulez, ce qui vous fait vibrer, ce qui vous rendrait 100% heureuse.

Ni trop car c’est souvent la peur du manque qui nous fait vouloir plus que ce dont on a réellement besoin, ni trop peu car vous le méritez, vous avez le DROIT d’obtenir TOUT ce qui vous rendrait réellement heureuse.

Puis laissez l’Univers s’occuper du « comment » : Comment vous allez bien pouvoir rencontrer la bonne personne, comment vous allez bien pouvoir payer le loyer, comment vous allez pouvoir trouver du temps pour faire la formation nécessaire…

Exercice : N’hésitez pas à écrire ce que vous voulez et surtout à y mettre le maximum de détail pour que vous ayez l’impression d’y être lorsque vous relirez votre texte.



#3 : Nettoyer tous les obstacles à la réalisation de votre objectif

Là il s’agit de nettoyer toutes les croyances limitantes par rapport à votre rêve. Car ce sont elles qui bloquent la réalisation de votre rêve.

Par exemple, je sais qu’il y a une croyance limitante assez fréquente chez les femmes : « Une femme ne peut réussir à la fois sa vie privée et sa vie professionnelle. Elle doit choisir. » Si vous avez cette croyance alors peut-être est-ce pour cela que vous avez du mal en amour et que vous enchaînez peut-être les ruptures amoureuses malgré tous vos efforts. Votre inconscient a choisi pour vous, votre vie professionnelle.

Le problème c’est que la plupart de nos croyances sont inconscientes. 95% plus exactement. En effet, de nombreuses études sont parvenues à ce chiffre : 95% de notre comportement, décisions, émotions, actions et réactions seraient produits par des réflexes inconscients. Eh oui, vous avez bien fait le calcul, il ne nous reste que 5% d’activités conscientes ! Pas beaucoup, hein…

Alors tout le travail consiste à mettre en lumière ces croyances limitantes, à les ramener à la conscience pour pouvoir mieux les nettoyer et les changer.

Cette étape est souvent la plus bloquante. Si vous avez tout fait pour concrétiser votre rêve mais qu’aujourd’hui vous n’y arrivez toujours pas, c’est qu’il doit encore y avoir une croyance limitante à nettoyer dans votre subconscient.

Exercice : Prenez une feuille et un crayon. Si votre objectif est de réussir votre vie amoureuse, écrivez en haut de la feuille : « Si je suis en couple, alors j’ai peur… » Puis complétez la phrase en écrivant de manière automatique. Et faites une liste :

  • J’ai peur de ne plus avoir le temps et l’énergie pour mon travail
  • J’ai peur de souffrir, etc.

Et voilà déjà une première liste de vos croyances limitantes.



#4 : Développer les croyances aidantes nécessaires qui vous manquent

Pour pouvoir concrétiser votre rêve, il vous faut les ressources nécessaires pour y arriver et pour l’attirer à vous. Il s’agit entre autre, de croire à votre rêve, de croire que c’est possible et surtout qu’il est possible pour vous.

Par exemple, si vous rêvez de réussir votre vie amoureuse, peut-être vous manque-t-il la croyance que vous méritez d’être aimée. Vous êtes une personne digne d’être aimée, tout à fait aimable. Sans cette croyance, il n’est pas possible d’être aimée. Si vous ne croyez pas être une personne aimable alors comment les autres pourraient le croire à votre place ?

Exercices : De nombreuses techniques existent pour se programmer de nouvelles croyances aidantes. Vous pouvez soit vous faire accompagner, soit commencer par vous-même en utilisant les Affirmations Positives à répéter tous les jours. Choisissez celles qui vous inspirent le plus. Vous pouvez aussi utiliser la Visualisation. Visualisez votre objectif. Faites comme s’il est atteint. Que ressentez-vous ?



#5 : Passer à l'action

Ce n’est pas forcément une grande action. Cela peut commencer par des petites actions comme faire des recherches sur comment réaliser son rêve, décrocher son téléphone, sortir de chez soi, etc.

Astuce : Si la prochaine action que vous devez faire pour concrétiser votre rêve est trop grande, si elle vous fait trop peur alors vous pouvez la décomposer en plusieurs petites actions réalisables pour vous. Par exemple, si vous voulez sortir avec un homme que vous venez de rencontrer, mais que l’idée de décrocher votre téléphone pour l’inviter à dîner vous paralyse sur place, vous pouvez commencer par lui envoyer un message, puis discuter avec lui sur les réseaux sociaux, puis l’inviter à boire un verre pour pouvoir finalement être capable de l’appeler et l’inviter à dîner.



C'est vraiment par l'action que l'on crée sa vie.

Je le disais, nous sommes en co-création. Et notre rôle à nous est de 1) déterminer ce que l’on veut créer et 2) de faire notre part des choses, de faire toutes les actions nécessaires qui sont en notre possible, compte tenu des ressources que nous avons en nous. L’Univers, lui, se charge simplement de nous présenter les opportunités nécessaires pour concrétiser nos objectifs. Ensuite, c’est à nous de rester ouverte, à l’affût de ces opportunités et les saisir en passant à l’action ! Hell yes, you can ! ^^

Par exemple, si je veux gagner au Loto, eh bien, l’action nécessaire en mon possible est d’aller m’acheter un ticket ! 😀



#6 : Lâcher prise

Beaucoup l’oublient mais c’est pourtant une étape très importante.

Car ne pas lâcher prise revient à s’accrocher à son rêve. Cependant, cela envoie le message inconscient que votre bonheur dépend de la réalisation de votre rêve, que si votre rêve ne se réalise pas alors vous serez malheureuse. Cela revient donc à dire que vous vivez dans l’attente et dans la dépendance vis-à-vis de votre rêve. Et l’attente et la dépendance sont des vibrations négatives qui bloquent votre objectif.

Bien sûr que l’on est déçue si on échoue. Mais ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas la fin du monde.



Donc une partie du lâcher prise consiste à réaliser que la vie qu'on a aujourd'hui, elle est déjà top ! Elle contribue déjà à notre bonheur !

Ensuite, si notre rêve se réalise alors cela va rajouter un plus à notre bonheur actuel. Mais s’il ne se réalise pas alors en aucun cas, nous devenons plus malheureuse que nous l’étions.

Je tiens à dire que le lâcher prise n’a rien à voir avec abandonner et se soumettre. Abandonner, c’est vraiment qu’on n’y croit plus et qu’on ne cherche plus à réaliser son rêve.



Lâcher prise, c'est vraiment faire confiance.

D'abord se faire confiance à soi, à ses capacités de réaliser son rêve. Ensuite avoir confiance en la Vie, en l'Univers pour nous envoyer tout ce dont on a besoin. Avoir confiance que tout va bien se passer et que d'une façon ou d'une autre, je vivrai mon rêve, que ce soit maintenant ou plus tard.

Je le répète (une dernière fois, c’est promis !), nous sommes dans une co-création. Notre rôle à nous est de 1) déterminer ce que l’on veut créer, 2) faire toutes les actions nécessaires qui sont en notre possible et 3) avoir confiance et y croire.

Si vous êtes dans le contrôle total, si vous essayez de contrôler tout et tout le monde, si vous stressez à mort alors cela revient à dire à l’Univers, « Je ne te fais pas confiance ». Dans ce cas là, croyez-moi, il vous laissera vous débrouiller toute seule. Peut-être que vous y arriverez comme ça, mais si vous avez confiance, vous dépenserez beaucoup moins d’énergie. Ce sera beaucoup plus facile et en plus, vous pourrez obtenir beaucoup plus !

 

Maintenant vous savez tout ! Vous pouvez devenir de superbes créatrices ! 🙂

 



A vous : Quels sont vos secrets pour créer ?

Pour vous inscrire sur ma liste VIP des déesses en route pour s’aimer à la folie, il suffit d’entrer votre prénom et votre email, ici :

privacy Moi aussi, je déteste les spams ! Ton adresse est entre de bonnes mains. Tu ne recevras que du contenu de valeur et de ma part seulement ;)

2 Comments

  • marie kléber

    Reply Reply 5 septembre 2016

    J’adore cet article. Il me parle énormément. Ce n’est que cette année que j’ai réellement pris conscience de mon pouvoir de co-créatrice de ma vie. Et je dois dire que plus j’avance dans cette direction, plus ma vie me ressemble. C’est magique!
    MERCI

    • Marilyne

      Reply Reply 6 septembre 2016

      Oh oui Marie, je partage totalement ton sentiment. C’est magique ! 🙂

Leave A Response

* Denotes Required Field